L’impact de l’exploitation minière illégale sur les animaux et la conservation des espèces en Amazonie

Par Camila Quiroga

L’Amazonie, espace quasi paradisiaque situé au centre de l’Amérique latine, abrite plusieurs milliers d’espèces de plantes, d’oiseaux, de mammifères, de reptiles, etc. Des tortues géantes aux dauphins roses, des milliers d’espèces cohabitent sur le territoire et en font leur maison. Cependant, leurs terres sont constamment menacées par une myriade de phénomènes, dont beaucoup sont dus à la main de l’Homme. Comme c’est le cas de l’exploitation minière illégale.

Malgré la lutte de nombreuses organisations et de militants, la pratique de l’exploitation minière illégale continue à se développer dans la région  alors que beaucoup de gens n’en ont même pas connaissance. Cette activité consiste en l’extraction des minéraux de la région, selon une méthode qui n’est contrôlée ni réglementée par aucune loi ni aucune norme. Elle est régulièrement pratiquée dans plusieurs zones, que celles-ci soient protégées ou non. Chaque pays possède ses propres lois concernant cette pratique. Malheureusement, nous pouvons constater que ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans la région.  De nombreuses études menées par diverses organisations dans différents pays de la région ont identifié 2312 points et 245 zones d’extraction non autorisées de minéraux tels que l’or et les diamants. L’un des principaux problèmes liés à l’absence de réglementation de l’exploitation minière est la prolifération de métaux lourds tels que le mercure, qui a un impact important sur les communautés locales et les animaux de la région.

Impact sur les animaux

La présence de mercure dans l’eau est un poison qui intoxique progressivement toutes les populations animales de la région. L’eau, élément essentiel à la survie de toutes les espèces, contient, selon les études, des quantités dangereuses de mercure en Amazonie. Par conséquent, tous les êtres en contact avec elle (pire encore si le contact est prolongé) courent le risque d’être contaminés : le processus fonctionne comme un cycle répétitif, le mercure libéré dans le processus de purification de l’or est d’abord rejeté dans les rivières. Puis il prolifère lentement le long des rivières et est ensuite absorbé par les plantes aquatiques ou est bu par d’autres animaux, ce qui provoque une accumulation de mercure dans leur système. Enfin, s’ils sont mangés par d’autres animaux, le mercure bioaccumulé dans leurs tissus sera absorbé par l’animal qui en est issu, provoquant une accumulation de mercure. Et ainsi de suite, de manière indéfinie, nous voyons que cela est reflété dans les différentes études, comme celle réalisée au Venezuela qui montre que les poissons contiennent 0,5 mg/kg de mercure, ce qui est alarmant.[1]

L’impact sur l’organisme des animaux est totalement catastrophique, entraînant une diminution considérable de leur vie : des animaux tels que la tortue luth, le tatou, le dauphin rose et de nombreuses autres espèces uniques sont actuellement menacées par cette pratique, de la destruction de leurs habitats pour extraire les minéraux à la lente contamination de l’environnement par l’eau et l’air pollués. L’exploitation minière illégale est l’une des plus grandes menaces pour les espèces amazoniennes et le manque de protection par les gouvernements locaux aboutit à un problème camouflé qui semble très compliqué à résoudre.

Il est donc nécessaire de parler de ces questions et de leur impact sur les communautés et la biodiversité afin de rechercher des mécanismes de protection plus efficaces contre ces événements.


Sources

[1]<https://mineriailegal.amazoniasocioambiental.org/Informe_riesgo_exp_metilmercurio_Caura-33d3e628542d2a8d85f6683d7df19de0.pdf?lang=es&gt;

<https://cooperaccion.org.pe/el-impacto-de-la-mineria-ilegal-para-la-conservacion-de-especies-amazonicas-en-loreto/ >

<https://cooperaccion.org.pe/el-impacto-de-la-mineria-ilegal-para-la-conservacion-de-especies-amazonicas-en-loreto/ >

<https://wwf.panda.org/es/sobre_la_amazonia/vida_silvestre/#:~:text=La%20Amazon%C3%ADa%20es%20hogar%20de,del%20ciclo%20del%20agua%20local.&gt;

<https://mineriailegal.amazoniasocioambiental.org/story/mercury&gt;

<https://mineriaihttps://sinia.minam.gob.pe/mapas/mapa-zonas-vida-amazonas-2009>

<legal.amazoniasocioambiental.org/story/mercury>

<https://www.minam.gob.pe/prensa/dialogos-ambientales/dialogos-ambientales-mineria-ilegal-y-mineria-informal/#:~:text=La%20miner%C3%ADa%20ilegal%20es%20la,amortiguamiento%20de%20%C3%A1reas%20naturales%20protegidas.&gt;

<https://www.colombia.co/pais-colombia/geografia-y-medio-ambiente/region-amazonica/&gt;

Publié par

Comité composé d'étudiant.e.s en droit de l'Université de Montréal ayant pour mission de sensibiliser la société aux enjeux moraux et juridiques concernant les êtres animaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s