Le bien-être animal

Par Jean-Yves Lemay

   Parfois je me demande quel jugement se donnerait chaque individu s’il pouvait se regarder dans un miroir, tout en dictant une citation très connue de Mahatma Gandhi.

   L’homme qui, selon la science anthropologique, fait partie du règne animal et de l’ordre des primates, a-t-il choisi de se dissocier de ces catégories afin d’exercer son autorité improvisée et ainsi contrôler toutes autres espèces animales?

   Que ce soit un animal domestique, de ferme ou sauvage, le pouvoir de l’homme sur les animaux non humain est incontestable.

   L’élevage intensif, les tests et expériences en laboratoire, les parcs zoologiques, les cirques et les attractions touristiques font que l’utilisation de la majorité des espèces animales au profit de l’être humain est illimitée.

   Pour se nourrir, se vêtir, décorer ou simplement pour se divertir, l’homme exploite à sa guise, sans gêne et sans remords presque tout ce qui respire dans ce monde, faisant fi des conséquences désastreuses au monde animal, à l’environnement et à la Terre.

   De la détresse à la mise à mort, en passant par la maltraitance et la cruauté, ce monde que l’homme méprise n’a tout simplement aucune chance face à la demande grandissante réclamée par les êtres humains.

« Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon » – Gandhi.

   Pourtant, en ouvrant le corps d’un animal, peu importe lequel, nous sommes forcés d’admettre que leur anatomie est identique à la nôtre. Cœur, poumons, cerveau et système nerveux entre autres font partie intégrante de leur corps.

Exactement comme nous.

Ainsi ne serait-il pas évident de comprendre que ces espèces vivantes ressentent la douleur, la détresse, la peur, mais aussi le bonheur, la tendresse et l’affection?

   Pourquoi ne pas leur offrir cette liberté de vivre ces émotions en toute sécurité?

   Par chance, quelques lois existent afin de protéger la faune contre une extinction totale, mais malheureusement trop peu nombreuses.

   L’espoir d’un monde évolué et éduqué peut-il offrir un espoir au monde animalier? Avec un peuple de plus en plus empathique, sommes-nous peut-être à l’aube d’une nouvelle ère pour le respect animal.

Un vent de changement pointe-t-il à l’horizon?

   Mais à cela, il faut ajouter la volonté et l’intégrité.

L’humain qui est facilement manipulé par les mensonges et l’argent sera-t-il assez fort pour résister à la tentation au détriment de la faune, de l’environnement et de la Terre?

Des dirigeants de ce monde, aux influenceurs, en passant par nous les simples citoyens, sommes-nous prêts à faire ce changement radical, cette adaptation physique, une remise à zéro de notre cerveau face à une habitude de vie datant de plusieurs millénaires?

   Reste que pour l’instant, la volonté du changement vient seulement d’une minorité de gens dont je fais fièrement partie.

Sommes-nous suffisants? Bien sûr que non, mais j’ose croire qu’avec l’éducation grandissante de la population, les pressions permanentes sur les dirigeants de ce monde venant de différents organismes qui luttent pour les animaux, la faune et l’environnement et surtout, la volonté de chacun à vouloir vivre dans un monde meilleur, nous serons toujours de plus en plus nombreux et que très bientôt, le monde n’aura d’autres choix que de s’adapter.

Parce qu’un animal c’est aussi une vie.

   Je me suis regardé dans un miroir en pensant à cette citation.

Mon jugement fut… Respectueux.

“On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.” – Gandhi

Publié par

Comité composé d'étudiant.e.s en droit de l'Université de Montréal ayant pour mission de sensibiliser la société aux enjeux moraux et juridiques concernant les êtres animaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s