La recherche, l’aspect clef qui est souvent négligé dans le processus d’adoption d’un petit animal.

Un animal de compagnie peut être la plus belle addition dans une famille. J’en suis bien consciente ayant eu dans ma vie une vingtaine de poissons, une dizaine d’oiseaux, deux souris, deux hamsters, un chien, un lapin, une tortue et un hérisson. Malheureusement, le bonheur et le bien-être que nous ressentons en nous occupant de ces petits animaux sont rarement partagés par nos compagnons. Bien que nous aimerions nous considérer comme étant des propriétaires attentionnés et bienveillants, une chose est devenue claire au cours de mes dernières années : autre que pour l’entretien des chats et des chiens, la grande majorité des gens en connaisse très peu sur les soins que nécessitent les autres espèces. Saviez-vous qu’un hamster avait besoin d’au moins 2600 cm2 d’espace de vie? Ou qu’une alimentation à base de graines pour les oiseaux pouvait être nocive pour leur santé? Ou bien encore que les boules d’exercice pour rongeurs étaient dangereuses? Il est très probable que non et pour être complètement honnête avec vous, j’ai aussi appris ces informations récemment, alors que j’ai eu ces animaux toute ma vie!

Selon moi, ce manque d’information est basé sur le fait que nous voyons les chats et les chiens comme étant les deux animaux de rêve, les compagnons ultimes qui demandent le plus d’attention. Mais évidemment, cette idée est complètement fausse! Non seulement car tous les animaux domestiques nécessitent autant d’investissement de la part de leur maître (bien que cet investissement soit reflété de façon différente), mais aussi, l’idée de penser qu’un hamster est moins « idéal » qu’un chien nous fait souvent penser que ses besoins sont moins importants. Toutefois, il est très probable que nous ne soyons pas conscients de cela. Je pensais avoir donné la meilleure vie à mon hamster Chunk mais je me suis progressivement rendue compte que je ne connaissais pas grand-chose à propos de  ses besoins et que je le traitais seulement selon les idées que j’avais (et très peu d’entre elles répondaient à tous ses besoins).  
Screenshot%202020-10-24%20at%2021.12.26.png

Malheureusement, nous avons grandi dans un monde qui nous a fait croire que l’entretien des petits animaux est facile. Que nous pouvions seulement nous contenter de les mettre dans des cages à barreaux et jouer avec eux 30 minutes par jour et ceci les rendrait heureux. Mais cela est loin de la réalité. Par exemple, un lapin devrait avoir le même espace qu’un chien! Le concept de mettre un lapin en cage vient de l’élevage de viande à lapin, qui les met dans des petits espaces pour les faire engraisser avant de les manger. Il est donc désolant que la grande majorité des gens se base seulement sur l’information qu’ils ont vue dans le monde autour d’eux afin de s’occuper de leurs petits animaux. Il suffirait de quelques recherches sur Google pour se rendre compte que toute notre conception de l’entretien des petits animaux est mauvaise.

D’où vient l’importance de la recherche. Malheureusement, ceci peut devenir une tâche compliquée quand nous considérons le fait que plus de la moitié des accessoires pour rongeurs vendus dans les animaleries sont en fait dangereux pour leur santé et que la plupart des gens autour de nous ont une mauvaise conception de leurs besoins. Heureusement, internet, les blogues, les vidéos sont là pour nous aider! Personnellement, mes sources préférées sont les chaînes YouTube! Il n’y a rien de plus distrayant que de voir un petit ami vivre sa meilleure vie, tout en apprenant les pours et les contres de leur entretien. Faire de la recherche n’a pas besoin d’être une tâche lourde et demandante, mais elle devrait tout de même être à la base du processus d’adoption. Certes, l’idée d’investir autant de temps avant l’adoption d’un animal n’est peut-être pas ce que vous aviez envisagé, mais si vous n’êtes pas prêts à faire la recherche, vous ne serez surement pas prêts à donner une belle vie à votre petit compagnon.

Finalement, il est important de souligner que nous ne pouvons jamais faire assez de recherche. Bien que mes deux perruches et mon lapin soient complètement libres dans ma maison, aient les meilleurs accessoires et que mon hamster ait un enclos de plus de 90 gallons avec un équipement de haute qualité, il y aura toujours de nouveaux aspects que je pourrai apprendre qui m’aideront à leur donner une vie encore meilleure. L’adoption d’un animal devrait toujours être basée sur notre désir qu’il ait un bien-être absolu, et bien que cela demande beaucoup de travail, ceci en vaut définitivement la peine!

-Juliette Escande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s